Des hackers basés au Maroc auraient piraté des infrastructures critiques françaises

Des hackers basés au Maroc auraient piraté des infrastructures critiques françaises
 

Un cheval de Troie a été retrouvé en 2018 chez au moins une dizaine d’organisations en France. Cette campagne d’espionnage serait l’œuvre « d’un groupe d’adversaires basés au Maroc ».

Votre opinion

Postez un commentaire