Des centaines d’employés de Google rejoignent Amnesty International pour protester contre Dragonfly

Le logo de Google.
 
Le logo de Google. - PATRICIA DE MELO MOREIRA / AFP

Le retour de Google en Chine, avec un moteur de recherche censuré, fait franchir une nouvelle étape à ses employés mécontents. Dans une lettre ouverte, ils annoncent soutenir l’initiative de l’ONG.

Votre opinion

Postez un commentaire