Coup de frein sur la dépense informatique aux États-Unis

La croissance des investissements informatiques des entreprises américaines n'atteindrait que 5 % en 2001.