chiffrement
 

Des chercheurs montrent qu’il est possible d’insérer ni vu ni connu des portes dérobées dans l’algorithme de sécurité Diffie-Hellmann, qui est très largement utilisé sur la Toile.

Votre opinion

Postez un commentaire