Kim Yong-un en 2012
 
Kim Yong-un en 2012 - Ed Jones / AFP

Après les arnaques aux transactions Swift, les hackers de Kim Jong-un se penchent de plus en plus sur les acteurs de cryptomonnaies, qui ne sont pas forcément très à cheval sur la sécurité. 

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • Charles Petit
    Charles Petit     

    "transformer la cryptomonnaie blanchie en devises réelles"

    C'est quand même presque comique, une monnaie bitcoin qui ne vaut rien, mais coute cher, en revient toujours à un moment ou à un autre vers une devise réelle. En fait c'est juste la preuve que même un clou a plus de valeur que ces cryptomonnaies.

Votre réponse
Postez un commentaire