Mark Zuckerberg et Emmanuel Macron à l'Elysée, le 23 mai 2018
 
Mark Zuckerberg et Emmanuel Macron à l'Elysée, le 23 mai 2018 -

Le réseau social américain s'engage à fournir directement à la justice française les adresses IP des internautes diffusant des contenus haineux. Si la collaboration est déjà formalisée, elle devrait désormais être facilitée. 

Votre opinion

Postez un commentaire