Pourquoi Facebook accuse le gouvernement américain d’avoir laissé proliférer les fake news

Mark Zuckerberg
 
Le patron de Facebook appelle les États à renforcer leur régulation sur Internet. - AFP

Mark Zuckerberg reproche aux autorités étasuniennes un laisser-faire depuis 2016 qui aurait facilité la propagation de fausses informations. Il appelle (encore) les pays à renforcer leur régulation sur Internet. 

Votre opinion

Postez un commentaire