Après la télévision, la radio fait sa révolution numérique. Une transformation qui se heurte aux réticences de nombreuses radios associatives et des auditeurs, qui devront s'équiper de nouveaux récepteurs coûteux.

Votre opinion

Postez un commentaire