Chez NEC France, l'usine plie mais ne rompt pas

Sur le site d'Angers, la flexibilité des horaires et le recours aux intérimaires permettent à la filiale française du groupe japonais de supporter les variations de charge.