Bush est décidé à mettre fin aux affaires

Le président des Etats-Unis vient de signer une nouvelle loi rendant passible de peines allant jusqu'à 20 ans d'emprisonnement les dirigeants d'entreprise auteurs de malversation. Les sociétés de consulting, les analystes financiers et les avocats d'affaires sont aussi concernés.

Votre opinion

Postez un commentaire