Bull paie les dividendes de sa stratégie e-business

Le groupe annonce une baisse de 6 % de son chiffre d'affaires au premier trimestre 2000. Cette contre-performance est le prix à payer pour l'entrée du constructeur national dans la Net-économie.

Votre opinion

Postez un commentaire