Bruxelles punit Microsoft, et lui fait la leçon

Dans une décision très critique, la Commission européenne impose à Microsoft une amende de 497,2 millions d'euros et deux mesures correctives. L'éditeur se défend et va faire appel.