Mis à jour le
Android dans le viseur de la Commission européenne
 

La Commission européenne accuse Google d'abus de position dominante lié à son système d'exploitation mobile. Le groupe américain a 12 semaines pour répondre.

Votre opinion

Postez un commentaire