An 2000 : Alcatel condamné pour un contrat de maintenance

C'est le premier vrai " bug " juridique de l'an 2000. Le tribunal de commerce de Marseille vient de condamner Alcatel à mettre en conformité avec l'an 2000 une solution informatique vendue à l'un de ses clients. Fin de siècle oblige, l'entreprise s'est exécutée, mais a décidé de faire appel.

Votre opinion

Postez un commentaire