Adecco se sépare de Jobpilot

En plein imbroglio financier, Adecco vient de vendre le site de recrutement Jobpilot à l'américain Monster pour 74,5 millions d'euros. Une opération quasiment blanche pour la société de travail temporaire qui avait acquis Jobpilot pour 70 millions d'euros en 2002.

Votre opinion

Postez un commentaire