A peine lancée, la messagerie souveraine Tchap déjà victime d’une faille béante

Mis à jour le
A peine lancée, la messagerie souveraine Tchap déjà victime d’une faille béante
 

Un problème dans le contrôle d’accès de l’application permettait à n’importe qui d’accéder à la messagerie en se faisant passer pour un employé de l’Elysée. Heureusement, un patch a d’ores et déjà été déployé.

Votre opinion

Postez un commentaire