Á Lyon, les lecteurs de la bibliothêque municipale surfent à 512 kbit/s