À Lille, le CHU fait tomber ses frontières

Dix ans. C'est le temps qu'il aura fallu à une équipe lilloise pour intégrer l'informatique et internet aux routines du centre hospitalier. Le résultat de tant dopiniâtreté? Des réseaux qui, des contacts avec les labos au télédiagnostic en neurochirurgie, permettent de mieux suivre les patients.

Votre opinion

Postez un commentaire