L'Agence nationale des fréquences a installé des capteurs dans le 8e arrondissement de la capitale, de manière à suivre l'évolution de notre exposition aux ondes émises par les antennes 5G.