58 millions de dollars pour Corel

Après un dernier trimestre fiscal dans le rouge et un manque chronique de liquidités, l'éditeur canadien reçoit l'appui financier d'un investisseur institutionnel qui préfère garder l'anonymat.

Votre opinion

Postez un commentaire