En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Actualité informatique
Test comparatif matériel informatique
Jeux vidéo
Astuces informatique
Vidéo
Télécharger
Services en ligne
Forum informatique
01Business
Applis, logiciels
Produits
Télécoms
Sécurité
Culture, médias
Politique, droits
Technos
Buzz, société
Jeux
Science, recherche

La nouvelle arme d'Aurélie Filippetti contre Netflix

La ministre de la Culture veut assouplir la chronologie des médias mais uniquement pour les services qui participent au financement des œuvres françaises. L’Américain sera donc exclu de cet aménagement…

laisser un avis
Le rapport Lescure et nombre de professionnels réclamaient depuis longtemps de réduire le délai pour le passage des films à la télévision et en vidéo à la demande après leur sortie en salles (la fameuse chronologie des médias). Aurélie Filippetti s’y déclare aujourd’hui favorable dans une interview accordée au Figaro. Chaînes de télévision et services de SVoD (vidéo à la demande sur abonnement) pourraient ainsi proposer des contenus plus frais, plus vite. 
Tous ? Non. Cette proposition élaborée fort à propos, juste avant le lancement de Netflix en France, pourrait bien pénaliser le service américain. Cet aménagement ne concernera en effet que « les services qui participent au financement et à l'exposition des oeuvres françaises et européennes » d'après la ministre. Or Netflix va opérer depuis un autre pays d'Europe et ne sera donc pas soumis à ces règles. « Il faut promouvoir et développer l'excellence des acteurs hexagonaux dans le domaine de la vidéo à la demande (VoD et SVoD)» a déclaré Aurélie Filippetti. C'est d'ailleurs clairement la SVoD, donc la concurrence directe de Netflix, qui serait la plus avantagée par la réduction du délai, qui passerait de 36 mois aujourd'hui à 24 mois seulement (voir tableau comparatif ci-dessous).

Chronologie des médias : Avant / Après

La réglementation des différentes fenêtres d’exploitation d’un film repose sur un accord conclu en 2009 avec les organisations professionnelles du cinéma. Il s’articule ainsi :

 VoD : diffusion 4 mois après une sortie en salles 

• Service de cinéma : à partir de 10 mois pour une première diffusion, 22 mois pour la deuxième

• Service de télévision gratuit et service payant non spécialisé dans le cinéma : 30 mois

• SVoD : 36 mois après une sortie en salles 

Ce que la ministre propose :  

•   VoD : diffusion 4 mois après une sortie en salles 

•   Service de cinéma : à partir de 8 mois pour une première diffusion, 20 mois pour la deuxième

•   Service de télévision gratuit et service payant non spécialisé dans le cinéma : 28 mois

•   SVoD : 24 mois après une sortie en salles 

Voir notre dossier spécial sur Netflix :
Réagissez sur le forum
envoyer
par mail
imprimer
l'article
@01net sur
à lire aussi
SUR LES MÊMES THÈMES
Apple verrait ses ventes de musique sur iTunes chuter de 13 à 14% en 2014
Vidéo : des scènes cultes de films rejouées en Lego
Et si un graphiste ne maîtrisait plus ses personnages ? (vidéo)
Netflix coproduit un documentaire avec DiCaprio
Google intensifie sa lutte contre le piratage de contenus
La publicité débarque sur SnapChat ce week-end
De quoi j'me mail, le podcast [17/10]
Twitter lance un service de musique avec Apple iTunes et SoundCloud
HBO prépare son service de streaming sur Internet pour défier Netflix
Et si Christian Bale incarnait Steve Jobs au cinéma ?
Vidéo : Powers, le comic adapté en série pour la PlayStation se paie un trailer
De quoi j'me mail, le podcast [10/10]
Une déclaration européenne pour le livre signée à Francfort
Musique : Evergig, la startup française lance une plateforme dédiée aux artistes
Exclusif : Netflix disponible chez Orange depuis une semaine
EducNum lance un concours d'idées sur la protection de la vie privée en ligne
Canalplay offre le premier épisode de la websérie H+ sur les réseaux sociaux
Amazon n’est pas le bienvenu à la Foire du livre de Francfort
En mars 2015, l'INA proposera 25 000 programmes en SVOD
Interview : comment Netflix scrute l'activité de visionnage de ses abonnés