En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Actualité informatique
Test comparatif matériel informatique
Jeux vidéo
Astuces informatique
Vidéo
Télécharger
Services en ligne
Forum informatique
01Business
Applis, logiciels
Produits
Télécoms
Sécurité
Culture, médias
Politique, droits
Technos
Buzz, société
Jeux
Science, recherche

La nouvelle arme d'Aurélie Filippetti contre Netflix

La ministre de la Culture veut assouplir la chronologie des médias mais uniquement pour les services qui participent au financement des œuvres françaises. L’Américain sera donc exclu de cet aménagement…

laisser un avis
Le rapport Lescure et nombre de professionnels réclamaient depuis longtemps de réduire le délai pour le passage des films à la télévision et en vidéo à la demande après leur sortie en salles (la fameuse chronologie des médias). Aurélie Filippetti s’y déclare aujourd’hui favorable dans une interview accordée au Figaro. Chaînes de télévision et services de SVoD (vidéo à la demande sur abonnement) pourraient ainsi proposer des contenus plus frais, plus vite. 
Tous ? Non. Cette proposition élaborée fort à propos, juste avant le lancement de Netflix en France, pourrait bien pénaliser le service américain. Cet aménagement ne concernera en effet que « les services qui participent au financement et à l'exposition des oeuvres françaises et européennes » d'après la ministre. Or Netflix va opérer depuis un autre pays d'Europe et ne sera donc pas soumis à ces règles. « Il faut promouvoir et développer l'excellence des acteurs hexagonaux dans le domaine de la vidéo à la demande (VoD et SVoD)» a déclaré Aurélie Filippetti. C'est d'ailleurs clairement la SVoD, donc la concurrence directe de Netflix, qui serait la plus avantagée par la réduction du délai, qui passerait de 36 mois aujourd'hui à 24 mois seulement (voir tableau comparatif ci-dessous).

Chronologie des médias : Avant / Après

La réglementation des différentes fenêtres d’exploitation d’un film repose sur un accord conclu en 2009 avec les organisations professionnelles du cinéma. Il s’articule ainsi :

 VoD : diffusion 4 mois après une sortie en salles 

• Service de cinéma : à partir de 10 mois pour une première diffusion, 22 mois pour la deuxième

• Service de télévision gratuit et service payant non spécialisé dans le cinéma : 30 mois

• SVoD : 36 mois après une sortie en salles 

Ce que la ministre propose :  

•   VoD : diffusion 4 mois après une sortie en salles 

•   Service de cinéma : à partir de 8 mois pour une première diffusion, 20 mois pour la deuxième

•   Service de télévision gratuit et service payant non spécialisé dans le cinéma : 28 mois

•   SVoD : 24 mois après une sortie en salles 

Voir notre dossier spécial sur Netflix :
Réagissez sur le forum
envoyer
par mail
imprimer
l'article
@01net sur
à lire aussi
SUR LES MÊMES THÈMES
Vidéo : découvrez le trailer de la saison 5 de Game of Thrones
Pourquoi l’offensive du CNC pour contrer Netflix fait pschitt
Sony s'allie avec Spotify pour créer Playstation Music
Coup d'envoi de Nolim Films, le service de vidéo à la demande de Carrefour
Réalité virtuelle : Oculus VR se lance dans le cinéma
La Turquie bloquera Facebook s'il ne censure pas les caricatures du prophète
Sony va diffuser, via Internet, des concerts en qualité studio
Netflix mise sur le contenu et l’international pour rester le leader du streaming
Amazon se lance dans la production de films!
De quoi j'me mail, le podcast [16/1]
Charlie Hebdo disponible en version numérique
Amazon commande une série à... Woody Allen !
Spotify passe la barre des 15 millions d'abonnés payants
Vidéo : Chappie, le robot qui pense et qui tue du film de Neil Blomkamp
Intelligence artificielle, des chercheurs s'engagent à servir et protéger la société
Amazon et Netflix raflent quatre prix aux Golden Globes
Google va contribuer à financer le prochain numéro de Charlie Hebdo
Amazon veut devenir la plate-forme centrale de vente des produits innovants
Thom Yorke pourrait avoir gagné plus de 20 millions de dollars, grâce à… BitTorrent
Google: 345 millions de demandes de retrait de sites pirates en 2014, un record