En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Actualité informatique
Test comparatif matériel informatique
Jeux vidéo
Astuces informatique
Vidéo
Télécharger
Services en ligne
Forum informatique
01Business
Applis, logiciels
Produits
Télécoms
Sécurité
Culture, médias
Politique, droits
Technos
Buzz, société
Business

The Listserve, le nouveau réseau social inspiré de l’antiquité

The Listserve est un nouveau réseau social comptant près de 21 000 membres. Le réseau donne la parole à ses utilisateurs avec un tirage au sort quotidien.

laisser un avis
Forum antique de Rome
Après Pheed, le réseau social qui peut vous faire gagner de l’argent et Linkility, un réseau social de proximité, voici maintenant The Listserve. Ce nouveau réseau social fonctionne comme une mailing list. Chaque jour, un abonné est tiré au sort et gagne la possibilité d'écrire un email à tous les autres abonnés. Depuis sa création, selon le The New Inquiry, le 16 avril 2012, le réseau social compte plus de 21 000 utilisateurs. Le slogan de The Listserve est le suivant : « Si vous aviez la chance de vous adresser à un million d’internautes, que leur diriez-vous ? ». Le réseau social vous assure de ne recevoir qu’un seul mail par jour, le mail gagnant parmi toute la communauté. Dans ces mails, on peut retrouver par exemple des nouvelles, des traités de paix, des fables ou des pensées du jour.

Alea jacta est !

Le cofondateur du réseau, Alvin Chang, s'est inspiré de l'antiquité greco-romaine et compare d'une part ce réseau aux  « Acta diurna ». Dans la Rome antique, les « Acta diurna » étaient une sorte de journal officiel, où les nouvelles étaient gravées et proclamées une fois par jour sur le forum de la ville. Le forum romain, qui était aussi la place publique, est la base des échanges publics.
D'autre part le tirage au sort était aussi une caractéristique de la démocratie athénienne.  En effet les élections  se faisaient par tirage au sort, tous les citoyens étaient susceptibles d’être élus. L’utilisateur de The Listserve a donc le pouvoir d’attirer l’attention des autres pour s’exprimer.

Parlez moins, parlez mieux

Alors que le web est criblé de « likes », de « RT » et de « +1 », The Listserve propose de revenir à un système simple où les messages ne sont pas noyés dans la masse et ont donc plus de valeur. Le tirage au sort crée un moment privilégié pour l'utilisateur et le pousse à réfléchir au message qu'il veut diffuser et à s’exprimer de manière plus sincère face à des étrangers. On apprend aussi  dans The New Inquiry que pour Alvin Chang, les meilleurs emails « sont ceux dans lesquels l’auteur s’est rendu vulnérable ».
The Listserve explique son concept dans une vidéo de promotion (en anglais)

A lire aussi : Pheed, le nouveau réseau social qui veut faire mieux que Facebook…,paru le
envoyer
par mail
imprimer
l'article
@01net sur
à lire aussi
SUR LES MÊMES THÈMES
Faites des rencontres professionnelles autour d’une bonne table
Qu'attendent les dirigeants français des réseaux sociaux ?
Les entreprises face au "chaos digital"
Communiquez avec votre marché grâce à Google+
Google + va t-il devenir plus intéressant que Facebook et Twitter ?
Frédric Lefebvre prétend que son compte Twitter a été piraté
François Hollande relance sa comm' en revenant sur Twitter
Google dépose un brevet pour répondre sur les réseaux sociaux à votre place
La publicité est-elle en train de pervertir les réseaux sociaux ?
L’Apec organise des « afterworks » pour former les cadres aux réseaux sociaux
Un guide pour se protéger sur les réseaux sociaux
Comment créer le buzz autour de vos événements
La Finance et les médias sociaux peuvent-ils faire bon ménage ?
Le big data à l'épreuve des nouveaux comportements des internautes
Twitter ne séduit que 18 % des adultes américains
Sur le Web, Lacoste retrouve une seconde jeunesse
Une start up mise sur le crowd recruitment pour embaucher
Morning 01 Business Entreprise Collaborative
Entreprises, prenez garde aux «social activists» !
Pernod Ricard fait jaillir les idées sur son réseau social