En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.

FERMER  x Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.

FERMER  x Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Actualité informatique
Test comparatif matériel informatique
Jeux vidéo
Astuces informatique
Vidéo
Télécharger
Services en ligne
Forum informatique
01Business
Applis, logiciels
Produits
Télécoms
Sécurité
Culture, médias
Politique, droits
Technos
Buzz, société
Jeux
Science, recherche

Pourquoi Google+ décolle enfin

Après un démarrage plutôt lent, presque confidentiel, le réseau social de Google commence enfin à s’affirmer. Une montée en puissance qu’il doit à trois points essentiels : facilité d’utilisation, absence de publicité et variété de services associés.

laisser un avis
agrandir la photo
Evénement inédit : le 30 janvier dernier, à 18 h, les Américains se préparaient à tchater en vidéo avec leur président Barack Obama, sur un réseau social. Et pour cette opération, la Maison Blanche n’avait pas choisi Facebook, le plus populaire d’entre eux, mais son challenger : Google+. Un fait significatif qui a braqué les projecteurs sur le géant du Web, jusque-là tapi dans l’ombre du leader. Et qui a confirmé également les légers signes de désaffection pour le réseau de Mark Zuckerberg, que souligne le rapport Pew Internet : 20 % des utilisateurs ont déjà quitté définitivement Facebook.
À cela s’est ajouté un changement dans les habitudes des internautes, avec la montée en puissance des réseaux sociaux. Il y a encore trois ans, le premier réflexe des utilisateurs consistait à se rendre sur le moteur de recherche de Google pour y lancer une requête. Aujourd’hui, les infos lui arrivent directement par le biais des messages postés sur les réseaux, les tweets des personnes influentes ou les alertes par mail. Ces évolutions ont poussé Google+ à entrer dans une ère de reconquête, qu’il est en passe de réussir.
envoyer
par mail
imprimer
l'article


Newsletter 01net. Actus

@01net sur
à lire aussi
SUR LES MÊMES THÈMES
La loi de Moore fête ses cinquante ans de révolution en marche, avant d'être morte ?
Deux colocataires finissent en sang après une dispute à propos d'Android et d'iOS
Vous ne pourrez pas acheter la Watch dans un Apple Store avant le mois de juin
Vidéo : découvrez les images impressionnantes du crash de la fusée de SpaceX
Google fête les 155 ans du célèbre Pony Express
.Sucks : face à la flambée des prix, l’Icann s’inquiète et pourrait sévir…
Tentez votre chance aux Talents du numérique, 01net.com fait partie du jury !
Apple, Microsoft ou Yahoo! pourraient vouloir racheter Nokia Here... s'il est à vendre
Game of Thrones, presque la moitié de la nouvelle saison téléchargeable illégalement
Victorinox, le roi du couteau suisse, veut lancer une montre connectée
Vidéo : Netflix se moque gentiment de l'Apple Watch
Vidéo : Samsung fait ses propres tests de chute des Galaxy S6 et S6 Edge
Serez-vous l'un des internautes choisis par LG pour tester le G4 ?
Apple prévoit-il de sortir un iMac 8K ?
Vidéo : une GoPro filme sa propre chute libre... de 3000 mètres
Microsoft a 40 ans et regarde toujours vers le futur
Bendgate : le Samsung Galaxy S6 Edge moins solide que l’iPhone 6 Plus
De Quoi J'me Mail, le show high-tech hebdo en vidéo !
Poissons d'avril : les meilleures blagues de Microsoft, Samsung, Sony...
Vidéo : aurons-nous demain des avions sans pilote ?