En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Actualité informatique
Test comparatif matériel informatique
Jeux vidéo
Astuces informatique
Vidéo
Télécharger
Services en ligne
Forum informatique
01Business
Applis, logiciels
Produits
Télécoms
Sécurité
Culture, médias
Politique, droits
Technos
Buzz, société
Jeux
Science, recherche

Mise à jour : LibreOffice passe à la version 4

The Document Foundation vient de mettre à jour sa suite bureautique libre et gratuite qui est désormais compatible avec les formats "X" de Microsoft.

laisser un avis
Un grand jour pour les utilisateurs de logiciels libres et gratuits. La version 4.0 de Libre Office est disponible au téléchargement sur son site. Cette suite bureautique est marquée par son interopérabilité avec celle de Microsoft.
Elle est totalement compatible avec les formats de la suite Office de Microsoft. Elle se rapproche aussi avec d’autres systèmes de gestion de documents comme Alfresco, IBM FileNet P8, Microsoft Sharepoint 2010, Nuxeo, OpenText, SAP NetWeaver, ainsi que les Services Cloud via le standard CMIS.

"Le plus grand projet de logiciel libre indépendant"

Cette version offre de nombreuses nouvelles fonctions. Parmi ces nouveautés, les utilisateurs vont pouvoir importer des annotations manuscrites et fixer les commentaires de plages de texte. Ils pourront aussi importer des documents Microsoft Publisher.
L’interface a également été revue avec l'intégration et le soutien de l'unité thèmes Firefox (Personas) pour permettre la personnalisation.
Dans son communiqué, The Document Foundation présente cette suite comme « le plus grand projet de logiciel libre indépendant axé sur la productivité de bureau de l'utilisateur final. » Une équipe internationale de 500 développeurs, dont trois quarts de bénévoles, ont participé à sa réalisation.
Sur le blog de la Document Foundation, Florian Effenberger, président du conseil d'administration, précise que ce « projet crée une plate-forme transparente d'une coopération fondée sur une éthique forte du Logiciel Libre, où des entreprises parrainées par les développeurs et les bénévoles travaillent pour atteindre le même objectif. »
Ce qu'il vous faut
Niveau : Débutant / Temps :
Logiciels :
LibreOffice (Windows)
LibreOffice (Linux)
LibreOffice (Linux)
LibreOffice (Mac)
Matériel :
Un PC
envoyer
par mail
imprimer
l'article
@01net sur
à lire aussi
TÉLÉCHARGEMENTS
LibreOffice (Windows)
LibreOffice (Linux)
LibreOffice (Linux)
LibreOffice (Mac)
SUR LES MÊMES THÈMES
Téléchargement : les dix meilleurs logiciels de la semaine
iOS 8 : le jailbreak complet, intégrant Cydia, est disponible (MAJ)
Google lance une nouvelle version de son gestionnaire de favoris pour Chrome
Le LG G3 passera à Android Lollipop avant la fin de l'année [MAJ]
Affaire Rooms : « Facebook n'a aucun respect pour les autres entrepreneurs »
Pas d'Office pour PC avant l'automne prochain, les Mac servis début 2015 ?
Android : Google lance Fit, son application de remise en forme
Windows 10 : de nouveaux gestes pour le pavé tactile qui s’inspirent… de Mac OS X
Et si YouTube lançait une version payante, mais sans pub ?
Facebook améliore la publication de photos depuis un mobile
Vidéo : que donnerait l’interface de la Watch, d’Apple, sur nos iPhone ?
Vidéo : découvrez les nouveautés de la version 2.0 du firmware de la PlayStation 4
Microsoft offre le stockage illimité sur Onedrive à tous les abonnés Office 365
Le Samsung Galaxy S5 passerait à Lollipop en décembre
Rooms : deux entrepreneurs français accusent Facebook de plagiat
Que vaut Inbox, l’e-mail réinventé par Google ?
Téléchargement : les dix meilleurs logiciels de la semaine
Mise à jour d'Android Wear : support du GPS et nouvelle montre au menu
Facebook lance Rooms, une appli qui veut dépoussiérer les forums de discussion