En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Actualité informatique
Test comparatif matériel informatique
Jeux vidéo
Astuces informatique
Vidéo
Télécharger
Services en ligne
Forum informatique
01Business
Applis, logiciels
Produits
Télécoms
Sécurité
Culture, médias
Politique, droits
Technos
Buzz, société
Jeux
Science, recherche

BlackBerry Z10 : nos premières impressions

Le nouveau BlackBerry se distingue par sa finition et sa prise en main. Son nouveau système d'exploitation, BlackBerry 10, présente en revanche de sérieux manques.

laisser un avis
Dévoilé mercredi à New York, le Z10 est le premier BlackBerry équipé du nouveau système d’exploitation BlackBerry 10. Tous deux doivent permettre au groupe canadien de rattraper le retard accumulé depuis plusieurs années sur ses rivaux. Pari réussi ? Premières impressions après plusieurs heures d’utilisations.
Dépourvu de clavier physique, le Z10 a des airs d’iPhone 5 : une forme rectangulaire avec les bords arrondis et deux bandes noires au-dessus de l’écran. Il est élégant et agréable à prendre en main en raison de son poids et de la texture de son panneau arrière.
Le Z10 est facilement utilisable à une main. A deux exceptions près. Le bouton de verrouillage, situé au milieu de la tranche supérieure, est bizarrement placé. Tout comme les ports USB et HDMI : leur emplacement, au milieu de la tranche gauche, oblige à tenir le smartphone différemment lorsqu’un câble est branché.

Une navigation tactile simple et rapide

Le nouveau BlackBerry est équipé d’un bel écran 4,2 pouces, avec une très bonne résolution. L’appareil photo arrière de 8 mégapixels offre une qualité d’image conforme avec les standards actuels. La durée de vie de la batterie semble un peu décevante. Ce n’est d’ailleurs pas un hasard si BlackBerry insiste sur le fait que la batterie soit amovible.
Le premier contact avec BlackBerry 10 n’est en revanche pas vraiment positif: il faut quasiment une minute pour le démarrer ! Le nouvel OS ne dispose pas d’un bouton « Home », optant pour une navigation entièrement tactile, nettement différente de celle de ses concurrents. Il n’est ainsi pas rare au début de ne pas vraiment comprendre comment passer d’un menu à l’autre, d’autant que le tutoriel proposé lors de la première utilisation se contente des mouvements de base. Il faut compter plusieurs heures pour que la navigation devienne vraiment intuitive.
L’un des points forts de cette navigation est l’accès rapide et simple au “hub”, où sont regroupés e-mails, SMS, BBM et réseaux sociaux. Lorsqu’un nouveau message ou notification arrive, une petite lumière rouge s’allume en haut à droite de l’écran. Un geste de haut en bas permet d’afficher l’icône concernée, tout en laissant l’application utilisée ouverte. L’utilisateur peut alors consulter ce message (en glissant le doigt vers la droite) ou revenir au point de départ (en glissant le droit vers le bas). Intéressant sur le papier, le “hub” est cependant rapidement encombré, mélangeant des informations importantes à d’autres moins importantes. Il peut donc rapidement devenir confus.
Mis en avant par BlackBerry, le clavier tactile répond aux attentes. Il propose un système de prédiction très efficace. Les mots proposés se situent au-dessus de la prochaine lettre (par exemple le mot « bonjour » apparaîtra au-dessus de la lettre « o » après avoir tapé « b »). Il suffit alors de glisser le doigt vers le haut. Ce système prédiction intègre plusieurs langues. L'utilisateur peut ainsi commencer sa phrase en anglais, la poursuivre en français et la terminer en allemand.
Thorsten Heins affirme qu’il s’agit du meilleur du marché. Le PDG du groupe canadien n’a qu’à moitié raison : le clavier est certainement le meilleur clavier installé de base, nettement supérieur à celui d'iOS et d'Android 4.1. Mais il existe dans la boutique d’application de Google des claviers au moins aussi efficaces que celui de BB10.

Un navigateur rapide et fonctionnel

Les applications justement restent un point faible de BlackBerry 10. Avec 70.000 unités, BlackWorld ne rivalise pas avec ses concurrents d’Apple et de Google. Les dirigeants canadiens expliquent cependant que l’essentiel des applications populaires sont présentes. S’il est vrai que la boutique américaine propose de nombreuses applications “essentielles”, elle ne suit pas le rythme de ses rivales. Sur le top 20 actuel de l’App Store et de Google Play, peu sont disponibles. Le catalogue de films et de chansons semble en revanche assez riche.
Autre déception : le système de cartes. BlackBerry n’a pas communiqué sur le système. A juste titre: il est très limité. Non seulement les données sont insuffisantes, même à New York, mais les options proposées ne répondent même pas au strict minimum. Il est par exemple impossible d’obtenir un itinéraire sans utiliser la navigation au tour par tour (qui par ailleurs ne fonctionnait pas sur notre terminal). L’assistant vocal est lui aussi complètement dépassé. Sans mentionner sa voix robotique totalement insupportable.
Pour finir sur une note positive, le navigateur Internet est rapide, fonctionnel et gère parfaitement le HTML 5. Et le logiciel photo est de bonne facture. La fonction TimeShift, qui prend plusieurs clichés pour changer tout ou partie de la photo, est une belle fonctionnalité. L’éditeur de photo permet d’appliquer des filtres et de retravailler ses photos sans devoir télécharger une application spécifique. Les services “Story Maker”(création de diaporama) et “Remember” (créations de listes et dossiers) sont également appréciables.
Retrouvez notre dossier complet sur BlackBerry 10 et le Z 10
envoyer
par mail
imprimer
l'article
@01net sur
à lire aussi
SUR LES MÊMES THÈMES
Test du Tornado 348 : le smartphone ultrafin de Kazam (vidéo)
Phone Apps #76 : Dubsmash, Offtime, Here Maps, Brain Rush (vidéo)
Activité : la montre connectée de Withings (test vidéo)
Spécial Noël : nos coups de coeur high-tech (vidéo du jour)
01LIVE HEBDO #39 : une avalanche de cadeaux de Noël high-tech (vidéo)
Phone Apps #75 : e-constat, Kudoz, Xooloo App Kids, Run Sackboy Run! (vidéo)
Test du Yotaphone 2, le smartphone double-face (vidéo)
"Bonjour Cortana, chante-moi une chanson" (vidéo du jour)
Test iPhone 6 et iPhone 6 Plus (vidéo)
Le top des smartphones bon marché (vidéo du jour)
Les meilleurs smartphones du moment (vidéo du jour)
01LIVE HEBDO #28 : le debrief de l'actu high-tech (vidéo replay)
BlackBerry mise sur les objets connectés et l’embarqué pour rebondir
Après l’accord IBM-Apple, BlackBerry chute en Bourse
CarPlay, Apple monte en voiture grâce à BlackBerry
Le nouveau PDG de BlackBerry estime que son plan à 50% de réussir
Le nouveau PDG de BlackBerry estime que son plan à 50% de réussir
A Barcelone, les fabricants s’évertuent à gérer le casse-tête du Byod
Mobile: grosse mise à jour du système d'exploitation BlackBerry 10
Mobile: Good Technology veut aider les flottes de BlackBerry à migrer