En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Actualité informatique
Test comparatif matériel informatique
Jeux vidéo
Astuces informatique
Vidéo
Télécharger
Services en ligne
Forum informatique
01Business
Applis, logiciels
Produits
Télécoms
Sécurité
Culture, médias
Politique, droits
Technos
Buzz, société
Jeux
Business

Les réseaux sociaux mettent à nu la vie privée des salariés

Pour de nombreux salariés, l'explosion des réseaux sociaux a eu un impact négatif sur la protection de leur vie privée au travail. AVG Technologies a étudié le phénomène.

laisser un avis
© AVG Technologies
Que considérez-vous comme du harcèlement virtuel ?
agrandir la photo
Les cas de harcèlement virtuel dont on entend parler touchent le plus souvent des adolescents. Mais cette pratique affecte aussi des adultes, en particulier sur leur lieu de travail. Plus de la moitié des personnes (53 %), interrogées par AVG Technologies dans le cadre d’une enquête, estiment que la prolifération des médias sociaux nuit à la protection de leur vie privée au travail. 
Des collègues peuvent découvrir à quoi un salarié passe ses week-ends et poster des commentaires désagréables. Ils peuvent aussi publier des piques qui feront le tour de leurs « amis » plus vite que si elles avaient été faites à la machine à café... ainsi l'enquête révèle que quatre personnes sur cinq (82 %) considèrent que l’envoi de commentaires désobligeants en ligne représente une forme de harcèlement virtuel. Parmi les autres formes de harcèlement virtuel mentionnées figurent la publication sur un réseau social de commentaires négatifs sur l’apparence d’un collègue (79 %) et l’envoi de critiques sur un collègue dans son dos par e-mail, messagerie instantanée, SMS ou sur un réseau social (69 %).

Les ragots du bureau se retrouvent sur les réseaux sociaux

L’étude d'AVG indique aussi que 10 % des personnes interrogées ont découvert qu’elles étaient la cible de discussions en ligne entre leurs collègues. 11 % (19 % en Espagne) ont constaté que des photos ou des vidéos gênantes, prises dans un cadre professionnel, avaient été mises en ligne. Certaines (6 % du total des participants ; 10 % aux Etats-Unis) ont même subi des avances via les réseaux sociaux.
Et ce harcèlement peut avoir des conséquences sérieuses, de la discussion enflammée aux poursuites judiciaires en passant par la vengeance en ligne : plus de la moitié des personnes interrogées (51 %) se disent prêtes à affronter leurs collègues en personne si elles pensent être victimes de harcèlement virtuel. Ce chiffre atteint 65 % en Allemagne et 56 % en France. 11 % des sondés seraient prêts à riposter par des actions similaires.
© AVG Technologies
Les réseaux sociaux ont-ils eu un impact sur votre vie privée et qu'avez-vous décidé de faire ?
agrandir la photo

Des guides de bonnes pratiques

Parmi ceux ayant reconnu que les réseaux sociaux nuisent à la protection de leur vie privée au travail, un quart environ (24 %) évite désormais de s’exprimer sur les réseaux qui leur ont causé des problèmes de confidentialité et 23 % limitent leurs interventions. Plus de la moitié (53 %) de ces personnes font attention aux messages qu’elles postent. S’ils l’avaient fait, deux employés de la BBC n’auraient pas été licenciés... Ils avaient en effet évoqué les problèmes de l’entreprise sur leurs profils Facebook et Twitter.
Pour Tony Anscombe, responsable sécurité senior d’AVG : « Cette étude prouve qu’il est nécessaire de mieux former les gens aux médias sociaux, tout en appliquant des règles déontologiques plus strictes relatives à leur utilisation sur le lieu de travail. Chaque entreprise se doit de prendre le temps de former ses collaborateurs tant aux bénéfices qu’aux conséquences de l’utilisation des réseaux sociaux sur leur lieux de travail. Il est nécessaire de pouvoir garantir la vie privée au travail sans pour autant renoncer aux réseaux sociaux. »
Ce qu’ont fait France Télévisions, Axa, la Poste (voir la vidéo ci-dessous) ou la Police nationale en sortant des guides de bonnes pratiques ou des vidéos alertant sur la viralité du Net.
 

envoyer
par mail
imprimer
l'article
@01net sur
à lire aussi
SUR LES MÊMES THÈMES
Les entreprises face au "chaos digital"
Faites des rencontres professionnelles autour d’une bonne table
Qu'attendent les dirigeants français des réseaux sociaux ?
L’esprit d’entreprise est l’affaire de tous
Communiquez avec votre marché grâce à Google+
Google + va t-il devenir plus intéressant que Facebook et Twitter ?
Frédric Lefebvre prétend que son compte Twitter a été piraté
François Hollande relance sa comm' en revenant sur Twitter
Google dépose un brevet pour répondre sur les réseaux sociaux à votre place
La publicité est-elle en train de pervertir les réseaux sociaux ?
Promouvoir sa marque sur Linkedin avec les « Showcase pages »
Dropbox simplifie la gestion des comptes pro et perso
Samsung mise sur les entreprises
L’Apec organise des « afterworks » pour former les cadres aux réseaux sociaux
Olféo : sécuriser les communications en respectant la vie privée
Digitalisez votre boss
Un guide pour se protéger sur les réseaux sociaux
Vie privée : la CNIL alerte les détenteurs d'un compte Paypal
Facebook : les publications des mineurs sont un peu plus protégées
Comment créer le buzz autour de vos événements