En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Actualité informatique
Test comparatif matériel informatique
Jeux vidéo
Astuces informatique
Vidéo
Télécharger
Services en ligne
Forum informatique
01Business
Applis, logiciels
Produits
Télécoms
Sécurité
Culture, médias
Politique, droits
Technos
Buzz, société
Jeux
Science, recherche

Apple : et si le design était son pire ennemi ?

Roi du design industriel, Apple donne naissance avec régularité à quelques-uns des produits les plus séduisants qui soient. Pourtant, cette quête semble parfois nuire à l’innovation, qui est l’autre pilier associé à Apple.

laisser un avis
Soigné. Epuré. Minimaliste. Le design est essentiel au succès des produits Apple et à leur identité. Une image de haute qualité, de produit de « luxe ». Une image paradoxale qui véhicule l’« unique », alors qu’on a bel et bien à faire à un produit de consommation de masse.
Un design que le marketing de la firme de Cupertino sait vendre comme un argument supplémentaire pour tomber dans la pomme.
Ainsi, lors du choc frontal entre le Galaxy SIII et l’iPhone 5, certains détracteurs de Samsung (ou zélateurs d’Apple) n’hésitaient pas à dénigrer la finition « plastique » du smartphone du géant coréen.

Design mobile

iPhone 5, d'Apple
agrandir la photo
Pour autant, l’iPhone 5 a connu pendant plusieurs semaines de sérieux soucis d’approvisionnement. Des retards liés à la difficulté de fabriquer certains de ses composants et également à la complexité à les assembler. Un problème qui a culminé au cœur des usines du fabricant d’écran japonais Sharp. La finesse des dalles Retina et la qualité exigée rendait la tâche particulièrement difficile.
L’iPhone 5 s’est malgré tout bien vendu. Il doit représenter une bonne part des 47,79 millions d’iPhone écoulés lors du premier trimestre fiscal 2013.

Les Mac touchés

Ce problème de la confrontation entre le réel et le design poussé dans ses retranchements a aussi touché un autre des produits emblématiques de la firme de Cupertino : l’iMac. Dernier-né d’une gamme très populaire, le nouvel iMac s’est pourtant moins vendu que son prédécesseur. Le Digitimes avance même quelques chiffres précis. Pendant le quatrième trimestre 2012, soit le premier trimestre fiscal 2013 pour Apple, les ventes d’iMac ont chuté de plus de 40% par rapport au trimestre précédent. « Seulement » 578 000 nouveaux iMac ont été expédiés sur les trois derniers mois de l’année 2012. C’est 55% des ventes en moins par rapport à la même période l’année précédente.
Pour se donner une idée de l’importance de l’iMac dans les ventes totales de Mac, il suffit de constater qu’Apple a vendu 1 137 000 Mac de moins pendant les mois d’octobre novembre et décembre 2012 qu’au cours des mêmes mois, en 2011.
Ventes des Mac par trimestre de 2006 à 2013

Des retards à la mise en production

Et cette baisse ne s’explique pas par un désamour pour l’iMac – un rebond dans les ventes début 2013 est attendu. Ce sont plutôt les délais à répétition dans leur fabrication initiale qui ont posé problème. Annoncé le 23 octobre en même temps que l’iPad mini, pour une sortie en novembre, il a fallu attendre le tout dernier moment, le 30 novembre, pour avoir de ses nouvelles et se voir informé de sorties échelonnées. Certains modèles d’iMac n’ont d’ailleurs été disponibles chez certains revendeurs que début janvier, trop tard pour figurer au palmarès des résultats trimestriels et trop tard, surtout, pour briller au pied des sapins.
Mais Apple n’a évidemment pas « traîné » volontairement. C’est principalement son nouvel écran qui a été la cause de ces retards.

Les limites du tour de force

Le design d’Apple est souvent qualifié de « tour de force ». Pour autant, la course au design ultime, à la miniaturisation et à la finesse à ses limites : celle des chaînes de production. Apple a rarement péché par excès de design. On garde en tête deux cas extrêmement marquants. Le premier est évidemment le Cube, ordinateur impressionnant et splendide, qui chauffait trop, et n’a finalement pas rencontré le succès. Le second prend une forme différente. C’est l’antenna gate de l’iPhone 4. L’antenne est placée dans le cerclage métallique extérieur de l’iPhone pour gagner de la place et maintenir l’assemblage des différents panneaux. Cela aboutit à un problème de réception des réseaux sans-fil… Où comment toucher aux limites d’un design, qu’il a fallu revoir partiellement.
Power Mac G4 Cube, d'Apple

Moins de design plus d’innovation ?

Dès lors, on peut s’interroger, Apple ne serait-il pas en train de se « cubifier ». Entre intégrer une nouvelle technologie – la NFC, par exemple, et un design épuré, quel choix ferait Apple ? Ou plutôt quel choix a fait Apple ?
La tentation du design n’est-elle pas, en définitive, trop forte ? Trop profondément ancrée dans l’identité d’Apple… L’innovation aussi, pourra-t-on rétorquer. Oui, certes, mais pourquoi dès lors les innovations des derniers iPhone, par exemple, sont-elles plus liées à l’ingénierie qu’aux usages ou aux technologies, à proprement parler ?
Apple a besoin de réaffirmer son image de société innovante pour avancer, et continuer à séduire aussi bien le grand public que les marchés financiers. On l’a vu avec la déception des analystes après l’annonce des derniers résultats financiers, et avec ceux du trimestre précédents d’ailleurs, qui étaient, pourtant, eux aussi historiques...
Le design innovant seul ne suffira pas - ne suffit plus à l’heure où la concurrence excelle. Pourquoi ne pas rêver alors à un iPhone 5S moins « beau » mais plus innovant ? Ou pour mettre la barre plus haut, beau et innovant...

Source :

Digitimes
envoyer
par mail
imprimer
l'article
@01net sur
à lire aussi
SUR LES MÊMES THÈMES
20 milliards de dollars pour les développeurs iOS !
Résultats Q3 : Apple reste en ligne avec ses prévisions
JTech 194 : LG G Watch, Top 5 des smartphones haut de gamme, OnePlus One (vidéo)
Le Top 5 des smartphones haut de gamme (vidéo du jour)
Après l’accord IBM-Apple, BlackBerry chute en Bourse
IBM ouvre largement les portes de l’entreprise à Apple
Apple et IBM nouent une alliance historique
Test du Sony Xperia M2 : l’endurance à moins de 250 euros (vidéo)
JTech 191 : Google I/O, montre Withings, Samsung Galaxy Tab S et photophones (vidéo)
Fire Phone d'Amazon : le smartphone taillé pour acheter (vidéo du jour)
Test du HTC One Mini 2 : le petit frère du M8 (vidéo)
01 Replay : Ce qu'il fallait retenir de l'actualité IT de la semaine du 2 juin
JTech 188 : iOS8 et Mac OS X, Surface Pro 3, fichiers effacés, UHD par la TNT (vidéo)
Alan Turing, l’homme qui a permis que le D-Day ait lieu en 1944
iOS 8 : Apple met la sécurité au cœur de ses annonces
Apple : les nouveautés d'iOS 8 et de Mac OS 10 Yosemite (vidéo du jour)
Grand Talk spécial Keynote Apple WWDC 2014 (vidéo)
WWDC14 : des fuites sur le nouveau look de Mac OS X
Keynote Apple : rendez-vous ce soir à partir de 18h45 en direct sur 01netTV (vidéo)
Vidéo du jour - 5 choses à savoir sur le futur iPhone 6