En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Actualité informatique
Test comparatif matériel informatique
Jeux vidéo
Astuces informatique
Vidéo
Télécharger
Services en ligne
Forum informatique
01Business
Applis, logiciels
Produits
Télécoms
Sécurité
Culture, médias
Politique, droits
Technos
Buzz, société
Jeux
Science, recherche

Bill Richardson et Eric Schmidt sont arrivés à Pyongyang

Laissant derrière eux les critiques du gouvernement américain, l’ancien diplomate et le patron de Google sont arrivés en Corée du Nord pour négocier la libération d’un citoyen américain.

laisser un avis
L'ancien diplomate américain Bill Richardson et le patron de Google Eric Schmidt sont arrivés lundi à Pyongyang, en provenance de Chine, a annoncé l'agence officielle nord-coréenne KCNA.
« Une délégation américaine de Google menée par l'ancien gouverneur du Nouveau Mexique Bill Richardson est arrivée par avion à Pyongyang », a indiqué l'agence.
Peu avant son départ, l'ex-diplomate avait indiqué à la presse à Pékin qu'il s'agissait « d'une mission humanitaire privée, indépendante du gouvernement américain », alors que le département d'Etat américain a émis de sérieuses réticences sur ce voyage.
A Pékin, M. Richardson a également indiqué que la délégation resterait probablement à Pyongyang deux jours et demi.
L'ancien ambassadeur américain auprès des Nations unies, qui a aussi été gouverneur du Nouveau-Mexique (sud-ouest des Etats-Unis), est familier de la Corée du Nord pour y avoir négocié la libération de plusieurs ressortissants américains depuis une vingtaine d'années.
Au cours de cette visite, l'ancien diplomate veut ainsi évoquer avec les autorités nord-coréennes le cas d'un Américain d'origine coréenne, Kenneth Bae, arrêté par Pyongyang depuis le mois dernier.
Le département d'Etat a émis jeudi de sérieuses réserves sur le bien-fondé de sa visite en Corée du Nord : « Honnêtement, nous ne pensons pas que le calendrier (de cette visite) soit particulièrement constructif », avait déclaré la porte-parole Victoria Nuland.
M. Richardson donnera une conférence de presse jeudi à Pékin, selon son bureau.
envoyer
par mail
imprimer
l'article
@01net sur
à lire aussi
SUR LES MÊMES THÈMES
La Corée du Nord fabrique son propre smartphone
Des Anonymous lancent une cyberattaque sur la Corée du Nord
La Corée du Nord coupe la 3G et les lignes fixes avec Séoul
La Corée du Nord cyberattaquerait la Corée du Sud en passant par la Chine
La Corée du Nord accuse les Etats-Unis de cyberattaques
Kim Jong-Un est-il client d’Apple, de Samsung ou d’HTC ?
Corée du Nord : les visiteurs pourront garder leur téléphone
Polémique sur la visite d’Eric Schmidt (Google) en Corée du Nord [MAJ]
Les SSII chinoises font le pont avec la Corée du Nord
Etats-Unis et Corée du Sud, cibles de cyberattaques (MAJ)
David et Diamond, miraculés du web
Le jeu vidéo Game Of Thrones de Telltale se dévoile dans un trailer
01net evening : toute l'actu tech du 20 novembre
01net evening : toute l'actu tech du 19 novembre
Le prochain iPhone pourrait embarquer un capteur photo hors du commun
Le PDG d'Uber s'excuse pour les propos désastreux de son vice-président [MAJ]
01net evening : toute l'actu tech du 18 novembre
Vidéo : Microsoft se moque à nouveau d'Apple dans une publicité
01net evening : toute l'actu tech du 17 novembre