En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Actualité informatique
Test comparatif matériel informatique
Jeux vidéo
Astuces informatique
Vidéo
Télécharger
Services en ligne
Forum informatique
01Business
Applis, logiciels
Produits
Télécoms
Sécurité
Culture, médias
Politique, droits
Technos
Buzz, société
Jeux
Business

Polémique sur la visite d’Eric Schmidt (Google) en Corée du Nord [MAJ]

Eric Schmidt veut se rendre en Corée du nord pour négocier l’arrestation abusive d’un ressortissant américain. Le gouvernement américain ne voit pas cette initiative d’un bon œil et ne la soutient pas.

laisser un avis

Mise à jour à 18h34

L'ancien diplomate américain Bill Richardson, qui doit se rendre en Corée du Nord prochainement avec le patron de Google Eric Schmidt, a défendu ce vendredi 4 janvier une « visite humanitaire privée », alors que le département d'Etat a émis de sérieuses réticences sur ce voyage.

« Je ne travaille pas pour le gouvernement américain et Eric Schmidt non plus, a souligné sur CBS B. Richardson. Nous ne représentons pas le département d'Etat, ils ne devraient pas être si inquiets. » L'ancien diplomate a précisé qu'ils avaient déjà reporté leur voyage en Corée du Nord, initialement prévu en décembre, à la demande du département d'Etat.

« J'ai invité Eric, il se rend en Corée du Nord en tant que citoyen, ce n'est pas un voyage pour Google. La politique étrangère l'intéresse, c'est un ami, et je pense qu'il était important d'avoir un point de vue plus large sur notre visite », a encore dit B. Richardson.

Première publication le 4 janvier à 14h42
Le gouvernement américain a vivement réagi à l’annonce d’Eric Schmidt de se rendre en Corée du Nord. Le président de Google chercherait à rencontrer les autorités du pays, non pas pour négocier des accords commerciaux, mais, comme le dit l’AFP, pour « pour intercéder en faveur d'un Américain d'origine coréenne arrêté en novembre ». Il s’agirait de Pae Jun-Ho qui est entré en Corée du Nord en tant que touriste et que le régime communiste accuse d'avoir commis un « délit », sans plus de précision.
Google explique qu’Eric Schmidt fait partie d'une mission humanitaire dirigée par l'ancien gouverneur du Nouveau-Mexique Bill Richardson, un familier de la Corée du Nord pour y avoir négocié la libération de plusieurs ressortissants américains depuis 20 ans. Mais, pour le porte-parole du ministère sud-coréen des Affaires étrangères, Cho Tai-Young, il s’agit d’une visite privée et, par conséquent, la date et le motif exact de ce déplacement n’ont pas été précisés.
Cette initiative n’est pas du goût des autorités américaines. Victoria Nuland, porte-parole du département d'État américain, a déclaré à l’AFP Mme Nuland a réagi : « Honnêtement, nous ne pensons pas que le calendrier [de cette visite, NDLR] soit particulièrement constructif ». Elle ajoute que cette mission n'est pas soutenu par l'Etat : « Ils ne sont porteurs d'aucun message de notre part ». Cette mission aura-t-elle lieu ?
envoyer
par mail
imprimer
l'article
@01net sur
à lire aussi
SUR LES MÊMES THÈMES
Projet Ara, le smartphone modulable de Google commence à prendre corps
Cloud : Apple est le bon élève vert, Twitter et Amazon portent le bonnet d’âne
Google lancera bientôt son Google Bike, un vélo autonome
JTech 177 : Chromecast, Raquette connectée Babolat, Qobuz, choisir son imprimante (Vidéo)
Google monte au créneau pour défendre ses Glass
Larry Page, PDG de Google : « J’essaie de me concentrer sur ce que sera le futur »
Test Chromecast : points forts et points faibles de la clé TV Google (vidéo)
Google lance Chromecast en France et (re)part à l’assaut de la télévision
Google et LG pourraient sortir une smartwatch sous Android à l’automne
Marc Fiorentino : "Les valeurs technologiques américaines n'ont jamais connu une telle flambée"
Google encourage à créer des applis pour Android sur les appareils wearables
Drones Facebook contre ballons Google : la bataille de l'Internet du ciel (Vidéo)
Google Ara : un smartphone en kit, pour quoi faire ? (Vidéo)
Projet Ara, le smartphone modulable de Google sera vendu à partir de 50 dollars
Google lance un fonds de 300 millions pour aider les startups matures
Microsoft : Cortana, le concurrent de Siri, sera intégré à Windows Phone 8.1
Projet Tango, Google dévoile un smartphone qui cartographie notre monde en 3D
Joaquin Almunia: « Il n'y a pas encore d'accord avec Google »
Google publie un guide de savoir-vivre pour les porteurs de Glass
La Corée du Nord fabrique son propre smartphone