En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Actualité informatique
Test comparatif matériel informatique
Jeux vidéo
Astuces informatique
Vidéo
Télécharger
Services en ligne
Forum informatique
01Business
Applis, logiciels
Produits
Télécoms
Sécurité
Culture, médias
Politique, droits
Technos
Buzz, société
Jeux
Science, recherche

Dix ans de prison pour avoir piraté le mail de Scarlett Johansson

Un Américain de 35 ans a été condamné à 10 ans de prison par une cour de justice californienne pour avoir hacké le compte d’une cinquantaine de stars hollywoodiennes, dont Scarlett Johansson.

laisser un avis
Avant de pirater les comptes de messagerie électronique de quelques stars, une cinquantaine en tout, dont Christina Aguilera, Mila Kunis ou encore Scarlett Johansson, dont des photos nues ont ensuite été publiées en ligne, Christopher Chaney, 35 ans, s’était déjà attaqué à quelques femmes en ligne, les harcelant, les pistant. Ces deux personnes le décrivent comme quelqu’un de « calculateur, cruel et glaçant ».

Après les paparazzi, les hackerazzi

Christina Aguilera a déclaré qu’il lui avait volé des moments privés qu’elle ne souhaitait partager qu’avec ses amis. Précisant également : « Ce sentiment de sécurité ne pourra jamais nous être rendu et aucune compensation ne pourra restaurer ce qui a été ébranlé par une telle violation de notre vie privée. »
La chanteuse et les deux autres stars féminines ont accepté que leur nom soit rendu public pour « attirer l’attention » sur ce problème de société qu’est l’intrusion en ligne.

Coupable…

Devant la cour fédérale de justice de Los Angeles, le « hackerazzi », du nom de l’opération lancé par les services de police pour l’arrêter, a plaidé coupable d’avoir intercepté des communications et accédé de manière non autorisé à un ordinateur. Au-delà de nombreuses photos de stars, des compilations exhaustives de leurs informations personnelles ont été retrouvées sur l’ordinateur du « hacker ». Il a été condamné à 10 ans de prison, ce qui peut paraître peu puisqu’il risquait jusqu’à 60 ans d’incarcération.
envoyer
par mail
imprimer
l'article
@01net sur
à lire aussi
SUR LES MÊMES THÈMES
Etude Juniper et Rand : portrait détaillé du marché noir de la cybercriminalité
Megaupload : le mandat de perquisition chez Kim Dotcom, finalement jugé légal
[Power! #11] PP Goes to Hollywood, Malibu et Las Vegas (1/2)
L'usage personnel et intensif de l'Internet au travail reste une faute
Un des co-fondateurs de The Pirate Bay voit son emprisonnement prolongé
Affaire Dieudonné, Fleur Pellerin rappelle que le racisme en ligne est condamnable
La géolocalisation de mobile par la police sera encadrée par la loi en 2014
Guerre des brevets : Apple l’emporte face à Samsung en Corée du Sud
Le contrôleur imposé à Apple dans l’affaire des ebooks lui coûte trop cher
Le PDG d'Orange va demander l'annulation de sa mise en examen
Données privées: Google "pactise" avec 38 Etats américains en payant une amende
La géolocalisation de suspects par la police doit être encadrée par un juge
BT Services lance un défi pour recruter ses experts en cybersécurité
Symantec révèle l’existence d’un groupe de hackers mercenaires… chinois ?
Facebook : 20 millions de dollars à payer pour usage litigieux de données privées
Quatre opérateurs mobiles attaquent Orange et SFR en justice
Tweets antisémites : Twitter a livré des données à la justice française
Ebooks, Apple a été reconnu coupable d’entente illicite sur les prix
Apple défendait cette semaine Siri contre une plainte pour violation de brevet