En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Actualité informatique
Test comparatif matériel informatique
Jeux vidéo
Astuces informatique
Vidéo
Télécharger
Services en ligne
Forum informatique
01Business
Applis, logiciels
Produits
Télécoms
Sécurité
Culture, médias
Politique, droits
Technos
Buzz, société
Jeux
Science, recherche

SFR supprime 1 123 postes

Avec 1 123 postes supprimés et 267 postes créés, l’entreprise va perdre 856 emplois au total. Les services les plus touchés sont la direction grand public et professionnelle, ainsi que le service réseaux/SI.

laisser un avis
C’est l’heure de vérité chez SFR. Pendant des mois, des spéculations fusaient de toutes parts sur le nombre d’emplois supprimés chez l’opérateur. La direction vient maintenant de donner les chiffres dans un document d’une centaine de pages, adressé aux représentants du personnel. Résultat : 1 123 postes sont supprimés, mais 267 postes seront par ailleurs créés. Soit au total donc une perte nette de 856 emplois. Pour éviter les licenciements secs, la direction veut mettre en place un plan de départs volontaires et de mobilité interne. Les conditions d’accompagnement seront négociées à partir du 3 décembre 2012, date de la prochaine réunion entre la direction et les partenaires sociaux.

Le détail des suppressions de postes

De source syndicale, les services les plus touchés par ce plan social sont la direction grand public et professionnelle (341 postes supprimés), le service réseaux/SI (323) et la vente aux entreprises Business Team (202). Les fonctions supports (achats, DAF, etc.) sont également touchées avec 164 postes supprimés, tout comme les ressources humaines (50) et le service Présidence (43). Nous n’avons pas pu avoir, pour l’instant, de détails sur les créations de postes.
Selon un communiqué de la direction, l’objectif de ce plan social est de permettre à l’entreprise de « sauvegarder sa compétitivité et d’accélérer sa mutation vers le numérique ». « Ce plan de transformation vise à maintenir les investissements de SFR dans les infrastructures très haut débit et à permettre de disposer d’une organisation performante capable d’apporter à l’ensemble des clients une large gamme de services toujours plus compétitifs et innovants », est-il dit par ailleurs.

Contestation de la part des syndicats

De leurs côtés, les syndicats refusent ce projet de restructuration. « Nous ne sommes pas d’accord sur le principe de suppression d’emplois, explique Olivier Lelong, délégué syndical central CFDT chez SFR. Les postes supprimés représentent 10 % des effectifs. C’est énorme, compte tenu du fait que la charge salariale se monte environ à 7 % du chiffre d’affaires. Comparable chez Free, où elle est de 6 %. Pourquoi serait-ce aux salariés de payer les pots cassés ? » Le syndicaliste se méfie par ailleurs des créations de postes annoncés. « L’avenir dira s’ils seront réels ».
Pour l’instant, les syndicats n’ont pas encore décidé de la suite à donner à cette annonce. Ils veulent d’abord se donner le temps de la réflexion.
envoyer
par mail
imprimer
l'article
@01net sur
à lire aussi
SUR LES MÊMES THÈMES
Licenciements de Microsoft, coup dur pour la Finlande
Microsoft supprime 18 000 emplois dans le monde
Microsoft supprimerait plus de 6000 emplois (MàJ)
HP: un accord avec les syndicats doit limiter les suppressions de postes
Home By SFR : une box orientée domestique (vidéo du jour)
SFR et Vodafone reconduisent leur partenariat
JTech 182 : future box SFR, Sony Xperia Z2, Stylo 3D, smartphone tombé dans l’eau (Vidéo)
SFR : les syndicats exigent des repreneurs qu’ils s’engagent sur l’emploi
Rachat de SFR: les fréquences au coeur de l'opération Bouygues-Free
Rachat de SFR: les fréquences au coeur de l'opération Bouygues-Free
Michel Combes (Alcatel) : « Pas de nouvelles restructurations dans les prochains mois »
Plombé par le déclin du marché du PC, Intel supprime près de 5 400 postes
Dell pourrait réduire de 20 à 30 % ses effectifs commerciaux
Alcatel-Lucent : les syndicats appellent à la grève
Plan social : le gouvernement veut qu’Alcatel-Lucent revoie sa copie
Les syndicats de Ricoh France se mobilisent contre le plan social
Le plan social d’IBM France dans le détail
Orange dépose plainte contre SFR et demande 135 millions d’euros
Qualité des réseaux 3G et 4G : Orange en tête, Free à la traîne
Cabines téléphoniques: chronique d'une mort lente annoncée