En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Actualité informatique
Test comparatif matériel informatique
Jeux vidéo
Astuces informatique
Vidéo
Télécharger
Services en ligne
Forum informatique
01Business
Applis, logiciels
Produits
Télécoms
Sécurité
Culture, médias
Politique, droits
Technos
Buzz, société
Jeux
Science, recherche

Dix hackers turcs devant la justice de leur pays

C'est une première, la justice turque va devoir se prononcer sur la culpabilité ou non de dix personnes arrêtées pour avoir piraté divers sites nationaux.

laisser un avis
Le procès de dix pirates informatiques turcs du groupe RedHack accusés de « crimes terroristes », s'est ouvert lundi 26 novembre 2012 devant un tribunal d'Ankara, rapporte la chaîne d'information locale NTV. L'accusation réclame des peines d'emprisonnement allant de 8 à 24 ans.
Les dix hommes sont notamment accusés d'appartenir à une organisation terroriste armée, d'avoir obtenu illégalement des documents confidentiels et des renseignements personnels ainsi que d'avoir accédé à des systèmes d'information sans autorisation. RedHack, qui est affilié au groupe international des Anonymous, a été fondé en 1997 mais rejette toute appartenance à une organisation quelconque.
RedHack est accusé d'avoir attaqué des sites de l'armée, de la Direction des renseignements, du Conseil de recherche scientifique et technique de Turquie, de groupes de télécommunications turcs et de la compagnie aérienne turque, Turkish Airlines. Un membre du groupe, qui se présente sous le nom de Manyak au journal turc Radikal, dénonce lui l'attitude ambigue de son pays : il poursuit ses hackers mais « accueille, défend et encourage les hackers nationalistes et intégristes qui s'attaquent à des sites allemands, français, suisses ou américains. »
envoyer
par mail
imprimer
l'article
@01net sur
à lire aussi
SUR LES MÊMES THÈMES
Megaupload : le mandat de perquisition chez Kim Dotcom, finalement jugé légal
JTech 169 : les objets connectés hackés, le nouveau campus SFR, le test du Moto X
L'usage personnel et intensif de l'Internet au travail reste une faute
Un des co-fondateurs de The Pirate Bay voit son emprisonnement prolongé
Affaire Dieudonné, Fleur Pellerin rappelle que le racisme en ligne est condamnable
La géolocalisation de mobile par la police sera encadrée par la loi en 2014
Guerre des brevets : Apple l’emporte face à Samsung en Corée du Sud
Le contrôleur imposé à Apple dans l’affaire des ebooks lui coûte trop cher
Le PDG d'Orange va demander l'annulation de sa mise en examen
Données privées: Google "pactise" avec 38 Etats américains en payant une amende
La géolocalisation de suspects par la police doit être encadrée par un juge
Facebook : 20 millions de dollars à payer pour usage litigieux de données privées
Quatre opérateurs mobiles attaquent Orange et SFR en justice
Tweets antisémites : Twitter a livré des données à la justice française
Ebooks, Apple a été reconnu coupable d’entente illicite sur les prix
Apple défendait cette semaine Siri contre une plainte pour violation de brevet
Lutte antipirate : l’industrie du cinéma attaque les géants du Net en justice
Données Megaupload effacées : Kim Dotcom prépare une action en justice
Tweets antisémites et racistes : Twitter perd en appel