En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Actualité informatique
Test comparatif matériel informatique
Jeux vidéo
Astuces informatique
Vidéo
Télécharger
Services en ligne
Forum informatique
01Business
Applis, logiciels
Produits
Télécoms
Sécurité
Culture, médias
Politique, droits
Technos
Buzz, société
Jeux
Science, recherche

Le Point fait condamner le site jeanmarcmorandini.com

Le site d'information sur les célébrités et les médias a été condamné pour « concurrence déloyale ». L'animateur a été mis hors de cause.

laisser un avis
Copier sur son voisin ce n'est pas bien, on vous le dit depuis l'école primaire. La société éditrice du site Internet de Jean-Marc Morandini a été condamnée vendredi 9 novembre 2012 par la cour d'appel de Paris à verser 50 000 euros de dommages et intérêts au Point pour « concurrence déloyale », indique l'AFP.
Reprochant à Jean-Marc Morandini d'avoir « repris intensivement plusieurs de ses articles sur son site jeanmarcmorandini.com » depuis 2006, l'hebdomadaire Le Point avait attaqué pour contrefaçon de droits d'auteur et de marques et concurrence déloyale. En première instance fin octobre 2011, le tribunal de grande instance de Paris avait débouté Le Point de l’ensemble de ses demandes de contrefaçon de marque, de droit d’auteur et de concurrence déloyale.
agrandir la photo
La cour d'appel a en revanche estimé que la société The Web Family a commis des actes de concurrence déloyale. Dans son arrêt, elle souligne que les reprises d'informations du Point et de son site Internet offrent à celui de M. Morandini « une matière non négligeable sans laquelle les digressions personnelles de l'auteur ne sauraient prospérer ».
« Il ne suffit pas d'ouvrir une brève par la mention “selon le journal le Point...” pour s'autoriser le pillage systématique des informations de cet organe de presse sur les médias, lesquelles sont nécessairement le fruit d'un investissement humain et financier considérable », ont jugé les magistrats.
Ils estiment qu'en « se permettant cette facilité, la société The Web Family s'épargne la charge de cet investissement et en tire profit puisqu'elle bénéficie de nombreux encarts publicitaires dont il est permis d'affirmer que les informations puisées notamment auprès du journal Le Point et de son site Internet (...) sont pour partie à l'origine des recettes induites ».

Un pourvoi en cassation ?

La cour souligne ainsi le « comportement parasitaire » de la société The Web Family « lui permettant de tirer profit des efforts » du Point, « en imitant son produit avec suffisamment de différences pour éviter le plagiat ». Elle a en revanche refusé de faire supprimer les articles litigieux, soulignant le « caractère éphémère » des informations.
Jean-Marc Morandini, gérant de The Web Family, a été mis hors de cause, seule la responsabilité de sa société ayant été retenue. Le site jeanmarcmorandini.com répond en indiquant que les informations étaient « dument envoyées par le service de presse de l’hebdo en ligne » et que cela justifie un éventuel pourvoi en cassation.
envoyer
par mail
imprimer
l'article
@01net sur
à lire aussi
SUR LES MÊMES THÈMES
Megaupload : le mandat de perquisition chez Kim Dotcom, finalement jugé légal
L'usage personnel et intensif de l'Internet au travail reste une faute
Un des co-fondateurs de The Pirate Bay voit son emprisonnement prolongé
Affaire Dieudonné, Fleur Pellerin rappelle que le racisme en ligne est condamnable
La géolocalisation de mobile par la police sera encadrée par la loi en 2014
Guerre des brevets : Apple l’emporte face à Samsung en Corée du Sud
Le contrôleur imposé à Apple dans l’affaire des ebooks lui coûte trop cher
Le PDG d'Orange va demander l'annulation de sa mise en examen
Données privées: Google "pactise" avec 38 Etats américains en payant une amende
La géolocalisation de suspects par la police doit être encadrée par un juge
Facebook : 20 millions de dollars à payer pour usage litigieux de données privées
Quatre opérateurs mobiles attaquent Orange et SFR en justice
Tweets antisémites : Twitter a livré des données à la justice française
Ebooks, Apple a été reconnu coupable d’entente illicite sur les prix
Apple défendait cette semaine Siri contre une plainte pour violation de brevet
Lutte antipirate : l’industrie du cinéma attaque les géants du Net en justice
Données Megaupload effacées : Kim Dotcom prépare une action en justice
Tweets antisémites et racistes : Twitter perd en appel
Affaire Tapie : Stéphane Richard présenté à un juge d'instruction
La Fnac, France Billet et Ticketnet sanctionnés pour entente illicite