En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Actualité informatique
Test comparatif matériel informatique
Jeux vidéo
Astuces informatique
Vidéo
Télécharger
Services en ligne
Forum informatique
01Business
Applis, logiciels
Produits
Télécoms
Sécurité
Culture, médias
Politique, droits
Technos
Buzz, société
Jeux
Science, recherche

Vos données personnelles valent 315 milliards d’euros

Une étude du Boston Consulting Group établit une estimation de la valeur totale des données personnelles des consommateurs européens. En 2011, elles valaient 315 milliards d'euros, et ce n'est qu'un début...

laisser un avis
A l’heure où les discussions entre les représentants des services commerciaux et publicitaires et défenseurs des droits des consommateurs s’essoufflent sur le Do Not Track, une étude du Boston Consulting Group (BCG), menée en observant environ 3 000 personnes en Allemagne, aux Pays-Bas et en Pologne, montre l’importance de préserver ses données ou en tout cas la valeur que ces dernières peuvent avoir entre les mains d’emarketeurs compétents.

Mille milliards en 2020

Ainsi, pour l’année 2011, la valeur totale des données personnelles des consommateurs européens a été estimée à 315 milliards d’euros par cette étude, rapportait le Financial Times la semaine dernière. Mais, si cette somme vous paraît colossale, sachez que ce même rapport indique que le marché européen des données personnelles pourrait valoir 1 000 milliards d’euros en 2020. Une véritable explosion qui accompagnera la montée en puissance et l’omniprésence des smartphones et de leur utilisation au quotidien.
John Rose, associé senior chez BCG, indique que « la valorisation des données personnelles et de l’identité numérique peut être un levier de croissance dans une économie européenne globalement stagnante – qui pourrait potentiellement valoir 8 % du PIB en 2020 ».

Chérissez vos données

Si le marché publicitaire « classique » a abouti à des résultats décevants ces derniers trimestres, notamment pour Google, qui a vu son action plongée récemment, il est intéressant de voir la valeur que peuvent avoir des données collectées via les « usages les plus courants des données personnelles, comme le marketing ciblé ou les programmes de fidélité », indique l’étude.
On imagine facilement la valeur des informations que Google possédera quand il aura localisé vos déplacements, cerné vos centres d’intérêt et proposé des activités ciblées via Google Now et des applications comme FieldTrip. La question de la préservation des données personnelles sera plus que jamais centrale dans les années à venir. Même chose pour la capacité à distinguer si un service vaut de lui abandonner des informations a priori anodines mais qui en disent beaucoup sur vous. Service contre données ? Cette étude prouve que vos données ont de la valeur, plus que vous ne le pensez.
envoyer
par mail
imprimer
l'article
@01net sur
à lire aussi
SUR LES MÊMES THÈMES
Pour un New Deal des données de santé
Nouveau rebondissement dans le feuilleton des données de connexion
Les fournisseurs de cloud doivent livrer aux autorités US les données hébergées à l’étranger
« IBM n’a pas fourni de données de ses clients à la NSA »
Un lien hypertexte n’est pas une atteinte au droit d’auteur
Concurrence : Google publie l’intégralité de ses engagements vis-à-vis de l’Europe
Les e-commerçants français protègent mal nos données personnelles
Le début de la fin de l’extraterritorialité de Google
Affaire Dieudonné, Fleur Pellerin rappelle que le racisme en ligne est condamnable
Les établissements de santé français sous-estiment le risque de fuite de données
Les amendements au projet de règlement européen sur les données personnelles
Allemagne : le syndicat IG Metall veut la fin des e-mails après le travail
Un voleur d’iPhone prend la peine de restituer les contacts dérobés… sur papier
Données personnelles : lancement du concours MesInfos de la FING
France : la protection des données menacées par la loi de programmation militaire
Criteo : le "roi" mis à nu
Vie privée : la CNIL alerte les détenteurs d'un compte Paypal
Facebook : les publications des mineurs sont un peu plus protégées
Le « Do Not Track » a du plomb dans l’aile