En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Actualité informatique
Test comparatif matériel informatique
Jeux vidéo
Astuces informatique
Vidéo
Télécharger
Services en ligne
Forum informatique
01Business
Applis, logiciels
Produits
Télécoms
Sécurité
Culture, médias
Politique, droits
Technos
Buzz, société
Jeux
Science, recherche

Une librairie Google bientôt en France

Selon le magazine Livre Hebdo, Google est sur le point de lancer en France une librairie numérique sur sa plateforme Google Play.

laisser un avis
Alors que les éditeurs français se cherchent toujours dans le livre numérique, le monde des high-tech a décidé de ne plus attendre. Selon un mail, révélé par le magazine Livre Hebdo, qui a été envoyé par Google aux éditeurs français partenaires de Google Livres, l’ouverture d’une librairie est imminente. Elle se fera une place aux côtés des autres contenus comme la vidéo, les jeux, la musique et les applications. Le courriel précise que « les internautes qui iront sur le site Google eBooks Store accèderont automatiquement au site Google Play où ils pourront acheter les livres numériques. [Ils] pourront aussi accéder à Google Play sur leur téléphone et tablette grâce à une application ».

Pour Google, une part de 48 à 52 %

Lancée en pleine ouverture du 32e Salon du livre, cette annonce risque de semer le trouble chez les professionnels. En effet, les éditeurs devront signer un avenant à leur contrat qui les lie avec Google Europe dont le siège est en Irlande. Dans cette mise à jour, la société américaine signale qu’elle pourrait prendre 48 % de marge si l’ouvrage est directement vendu au client depuis Google Play. Si l’acheteur suit le lien vers un autre libraire, la part passera à 52 % afin de rémunérer le vendeur. Le monde de l’édition n’a pour l’instant pas réagi à cette proposition.
envoyer
par mail
imprimer
l'article
@01net sur
à lire aussi
SUR LES MÊMES THÈMES
Ebooks : 55% des Français ne veulent pas lâcher le livre papier
Le livre numérique séduit 46 % des jeunes Américains
Ebooks : Apple pourrait payer 840 millions de dollars pour entente illicite
SFR lance une box TV pour les oubliés du haut débit
L'enseigne Cultura fait la promotion du format "ouvert" pour l'ebook
Le contrôleur imposé à Apple dans l’affaire des ebooks lui coûte trop cher
Ebooks, le gouvernement rend service à Amazon pour satisfaire l’Europe
Alexandre Bompard (Fnac) : « Les objets connectés ont toute leur place à la Fnac »
Les éditeurs numériques se rassemblent pour organiser la filière
Création du Groupement pour le développement de la lecture numérique
Amazon France craint la remise en cause de ses frais de port gratuits
Amazon propose d’obtenir une version numérique des livres achetés depuis 1995
Nathan et Bordas ouvrent aux élèves les manuels scolaires numériques
Entente illicite sur les ebooks, l’amende ne pourrait porter que sur... les ebooks
Ebooks : les éditeurs critiquent les décisions des autorités américaines
Ebooks, Apple a été reconnu coupable d’entente illicite sur les prix
99% des smartphones Android frappés par une faille de sécurité majeure
Lancement de la deuxième édition du Prix du livre numérique
Les bibliothèques françaises prêtent encore trop peu de livre numérique
Prix des ebooks : Eddy Cue, d’Apple, admet une hausse des prix liée à l’iPad