En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Actualité informatique
Test comparatif matériel informatique
Jeux vidéo
Astuces informatique
Vidéo
Télécharger
Services en ligne
Forum informatique
01Business
Applis, logiciels
Produits
Télécoms
Sécurité
Culture, médias
Politique, droits
Technos
Buzz, société
Jeux
Science, recherche

Google accusé d'avoir espionné 3,6 millions de routeurs aux Pays-Bas

L’organisme néerlandais de protection des données personnelles menace Google d’une amende de 1 million d’euros s'il ne permet pas la destruction des informations qu'il a collectées. Le système d’écoute Wi-Fi intégré à ses Google Cars est une nouvelle fois en cause.

laisser un avis
Déjà condamné à une amende en France, Google est à nouveau mis en cause pour les indiscrétions de ses Google Cars, cette fois-ci aux Pays-Bas. Preuves à l’appui, la Dutch Data Protection Authority (ou Dutch DPA, la Cnil hollandaise) affirme que ces véhicules chargés de cartographier les rues ont collecté des informations émanant de plus de 3,6 millions de routeurs Wi-Fi entre mars 2008 et mai 2010.
Outre l’adresse MAC de ces appareils (et leur localisation), le dispositif de l’américain a permis de relever des adresses e-mail, des données médicales et financières, etc. à l’insu des utilisateurs. Des pratiques pour lesquelles Google a déjà été réprimandé et auxquelles il s’était engagé à mettre fin.

Un service d'opt-out exigé pour les personnes espionnées

Mais sa bonne volonté ne suffit pas à calmer la Dutch DPA. Celle-ci lui demande d’informer, dans un délai de trois mois, toutes les personnes concernées par ces collectes de données frauduleuses. Mieux, elle exige que l’américain mette à la disposition de ces dernières un service en ligne leur permettant de faire opposition au stockage de leurs informations.
En cas de refus, la société s’expose à une amende pouvant atteindre 1 million d’euros. Les autorités néerlandaises tiennent en effet à ce que ces mesures soient bien mises en application. Elles rappellent en effet que, si Google a stoppé l’écoute Wi-Fi, il continue à collecter des données sur les routeurs par le biais des utilisateurs de son service de géolocalisation Latitude.
envoyer
par mail
imprimer
l'article
@01net sur
à lire aussi
SUR LES MÊMES THÈMES
Inbox : la nouvelle boîte mail de Google (vidéo du jour)
JTech 202 : nouveaux iPad, Nexus 6 et 9, Samsung Galaxy Alpha, Valéo au mondial de l’auto (vidéo)
01LIVE HEBDO #31 : le debrief de l'actu high-tech 18h-18h30 (vidéo replay)
Le Nexus 6 de Google en images
Nexus 9 : Google officialise sa tablette sous Lollipop
Amazon concurrencerait Google dans la publicité en ligne
Google met la main sur JetPac, une application de « city guides »
Google s’introduit dans les salles de classe
Google va investir 100 millions de dollars dans les startups européennes
01 Replay : Oracle, fuite de données, qualité des réseaux 3G, revivez l'actualité de la semaine
JTech 191 : Google I/O, montre Withings, Samsung Galaxy Tab S et photophones (vidéo)
01LIVE HEBDO #21 : montres connectées, opérateurs mobiles, French Tech (vidéo)
Au fait, c’est quoi Google I/O ?
Grand Talk : spéciale keynote Google I/O (vidéo replay)
Google choisit pour vous vos prochaines vacances
Google présente de nouvelles photos de la zone sinistrée de Fukushima
Avec Google, la Tour Eiffel se visite virtuellement à 360 degrés
Google ajoute 1000 destinations dans Street View
Le gouvernement néerlandais confirme une cyberattaque par DDOS