En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Actualité informatique
Test comparatif matériel informatique
Jeux vidéo
Astuces informatique
Vidéo
Télécharger
Services en ligne
Forum informatique
01Business
Applis, logiciels
Produits
Télécoms
Sécurité
Culture, médias
Politique, droits
Technos
Buzz, société
Jeux
Science, recherche

Si IE8 plante, c’est à cause des extensions

Dans une étude publiée le 5 avril, Microsoft estime que les plug-in, toolbars et autres modules logiciels sont responsables des crashes de son navigateur dans plus de 70 % des cas.

laisser un avis
Pas un navigateur digne de ce nom qui ne dispose pas de sa bibliothèque d'extensions. Pour bloquer les publicités, lancer une recherche directement, lire un fichier PDF… Ces greffons logiciels sont devenus indispensables. Mais il y a une contrepartie.
Selon Microsoft, les plug-in, extensions, toolbars (barres d'outils) et autres modules sont à l'origine de plus de 70 % des plantages rencontrés avec son navigateur Internet Explorer 8 (IE8). L'éditeur a révélé ce chiffre dans une étude (en anglais) qu'il a publiée le 5 avril 2010 intitulée « Améliorer la performance de Windows Internet Explorer 8 ».
« Au fil du temps, les navigateurs Web accumulent des add-on qui peuvent affecter leur performance », écrit Microsoft. Ils seraient responsables de crashes (plantages) et de ralentissement du navigateur, « spécialement à l'occasion de l'ouverture d'une nouvelle fenêtre ou d'un nouvel onglet ». Selon l'éditeur, les utilisateurs d'IE8 installeraient en moyenne six extensions, la plus populaire étant la Google Toolbar (voir encadré ci-dessous).

Mozilla veille aussi sur les add-on

Tous les utilisateurs n'ont pas forcément conscience des add-on présents sur leur PC, ceux-ci étant parfois préinstallés ou ajoutés en même temps que d'autres logiciels. Microsoft leur recommande donc de faire un état des lieux et de supprimer les modules indésirables. La marche à suivre est indiquée dans cette étude.
Plus classique, l'éditeur met également en garde les utilisateurs sur les risques de dysfonctionnements liés à la présence de malwares ou de spywares : instabilité, redirection automatique vers certains sites… Le meilleur remède étant bien entendu l'installation d'un antivirus à jour.
Autre source de problème identifié par Microsoft : le « bourrage » de la liste de sites sensibles. Internet Explorer permet de référencer les sites Web dangereux ou interdits afin d'empêcher les utilisateurs d'y accéder et de les protéger des attaques malveillantes. Mais certains logiciels de sécurité abusent de cette possibilité en inscrivant sur cette liste noire des milliers d'adresses Web. D'où un ralentissement au moment de charger certaines pages. Microsoft recommande alors de supprimer les adresses en excédent et de configurer son logiciel de sécurité.
Enfin, l'obsolescence de certains logiciels et add-on peut également causer des problèmes de navigation. La fondation Mozilla pointe elle aussi ce problème sur Firefox. Elle a depuis mis en place une procédure de test (inaugurée avec Flash) pour détecter les modules périmés, susceptibles de poser des problèmes de sécurité ou de navigation.

Le top 10 des extensions les plus populaires sur IE8, selon Microsoft

1. Google Toolbar
2. Windows Live Sign-in Helper
3. Adobe Acrobat Reader
4. Windows Live Toolbar
5. Yahoo! Toolbar
6. Java Plug-in
7. Thunder Download Manager
8. KingSoft Browser Shield
9. AVG Security Toolbar
10. Skype

envoyer
par mail
imprimer
l'article
@01net sur
à lire aussi
SUR LES MÊMES THÈMES
Enregistrement : la tentative de phishing Microsoft finit en insultes
IOC : le nouvel or noir des cyberdéfenseurs
Peut-on sécuriser l’open-source ?
Heartbleed : que faire face à la faille de sécurité qui fait mal au coeur ? (vidéo)
Un second bug de Chrome permet d’écouter les conversations de ses utilisateurs
Trois minutes pour transformer une application Android en malware
Cybersécurité, 2013 a vu une explosion des vols de données à grande échelle
Arrêt de Windows XP : nos conseils pour survivre (vidéo)
Fin du support de XP : la Saint Hacker tombera-t-elle un 8 avril ?
Les objets connectés seront le nouveau paradis des malwares
Build 2014 : Windows part à l’assaut des objets connectés
Office sur iPad : premier contact en images
Etude Juniper et Rand : portrait détaillé du marché noir de la cybercriminalité
DirectX 12, Microsoft promet des jeux mieux optimisés sur PC, smartphone et Xbox One
Google Glass : leur premier spyware prend des photos toutes les dix secondes
La protection des contenus 2.0 est arrivée
Le monde connecté de demain doit-il être centré sur la personne ou sur les objets ?
Ventes de PS4 et Xbox One, la console de Microsoft rattrape presque son retard
Microsoft confirme un nouvel Office pour Mac cette année
Des Anonymous, partis à l’assaut d’une banque, hackent le mauvais site…