En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Actualité informatique
Test comparatif matériel informatique
Jeux vidéo
Astuces informatique
Vidéo
Télécharger
Services en ligne
Forum informatique
01Business
Applis, logiciels
Produits
Télécoms
Sécurité
Culture, médias
Politique, droits
Technos
Buzz, société
Jeux
Science, recherche

Voyages-sncf laisse 30 % des internautes sur le quai

En raison de ' dysfonctionnements ', le cybermarchand a décidé de limiter l'accès à son site Internet. Celui-ci est en plein chantier.

laisser un avis
agrandir la photo
Depuis quelques jours, certains clients du site marchand de la SNCF ont la désagréable surprise de tomber sur le message suivant : ' En raison d'une très forte affluence sur notre site, nous vous invitons à vous reconnecter dans les prochaines minutes. ' Il est alors suggéré aux internautes de se tourner vers d'autres canaux de distribution comme le 36 35, les gares ou les boutiques SNCF.
Un porte-parole du site, qui invoque des ' dysfonctionnements en période de forte affluence ', explique : ' Nous avons pris la décision de mettre en place un sas. L'accès à Voyages-sncf est limité à un certain nombre d'internautes. 70 % de nos visiteurs quotidiens peuvent se connecter à notre site. Les autres doivent réessayer. '
Si l'on considère que le site comptabilise 700 000 visites par jour, ce sont donc quelque 210 000 internautes qui ne pourraient s'y connecter quotidiennement. Une limitation importante du trafic qui pourrait encore durer quelques jours. La filiale de la SNCF n'est pas en mesure de préciser si le blocage se fait selon le nombre de connexions simultanées ou en fonction d'autres critères.

Deux pics de fréquentation quotidiens

' Nous travaillons sur l'architecture et la refonte de nos systèmes d'information depuis cet été, pour améliorer notre site. Nous effectuons pas mal de tests en interne, mais certains dysfonctionnements n'apparaissent qu'avec une montée en charge ', insiste le porte-parole, sans toutefois détailler les pannes ou bugs provoqués par l'affluence des clients. ' D'ici à quelques mois, tous les développements informatiques devraient être finalisés ', assure-t-on chez Voyages-sncf.
Chaque jour, le site Internet connaît deux pics de fréquentation, à 10 heures et à 14 heures, qui correspondent respectivement à l'arrivée au travail et au retour du déjeuner. S'y ajoutent des variations saisonnières, liées aux vacances, à l'ouverture des ventes de billets Prem's, etc.
Ce n'est pas la première fois que Voyages-sncf déraille. En juillet et en novembre 2008, le site était tombé en panne, empêchant toute réservation. Selon la SNCF, ces défaillances antérieures n'auraient rien à voir avec les problèmes actuels.
' A la suite d'une dégradation du service, nous avions volontairement fermé la réservation ', affirme le porte-parole, qui ne donne pas plus d'explications, préférant rappeler que le site est le premier e-commerçant de France. En 2007, près de 25 % des billets de train ont été vendus par ce canal, soit 38 millions d'unités.
envoyer
par mail
imprimer
l'article
@01net sur
à lire aussi
SUR LES MÊMES THÈMES
4 innovations françaises en matière de voiture connectée
Bernard Favre (Volvo-Renault Trucks). Avec le numérique, il aide les camions à polluer moins
Le rachat de Global Crossing par Level 3 crée un mégaopérateur longue distance
Les radars de feu rouge prêts à passer à l’action
Vidéo : la carte d'embarquement biométrique testée par Air France
Chez Air France, le mobile sert de carte d'embarquement
L'accès à Internet généralisé dans tous les Thalys
La RATP et Mastercard imaginent la fin du ticket de métro
Internet dans le TGV Est à l'automne 2009
La SNCF prépare le billet de transport sur clé USB
L'e-ticket remplace définitivement le billet d'avion papier
Internet à haut débit embarque à 300 km à l'heure
Le TGV Internet de la SNCF se décline en train de nuit
Bientôt des billets de train déstockés sur Internet
La fin du billet d'avion papier repoussée au mois de juin
L'Internet sans fil en test dans le TGV Est
Avec la grève, le covoiturage explose... sur Internet
La SNCF victime d'un bug de paiement par carte bancaire
La grève gonfle le trafic des sites de covoiturage