En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Actualité informatique
Test comparatif matériel informatique
Jeux vidéo
Astuces informatique
Vidéo
Télécharger
Services en ligne
Forum informatique
01Business
Applis, logiciels
Produits
Télécoms
Sécurité
Culture, médias
Politique, droits
Technos
Buzz, société
Jeux
Science, recherche

Deletemusic, le virus qui n'aime pas la musique

Les spécialistes de la sécurité informatique signalent un ver qui détruit tous les fichiers MP3 présents sur l'ordinateur. Il se propage notamment à partir de clés USB infectées.

laisser un avis
C'est un virus qui a le courage de ses opinions qu'ont découvert les sociétés de sécurité informatique. W32.deletemusic, ou W32/deleteMP3.worm, a pour effet, comme son nom l'indique, de détruire les fichiers MP3 présents sur votre ordinateur. Découvert à la fin du mois de juillet, il affecte les systèmes Windows à partir de périphériques amovibles, comme les clés USB déjà vérolées ou les disques durs externes, y compris lorsqu'ils sont branchés sur le réseau.
Selon le descriptif qu'en fait Symantec sur son site Internet, quand il atteint un ordinateur, le virus crée plusieurs fichiers exécutables et se duplique sur tous les disques de la machine, y compris sur les périphériques amovibles qui y sont connectés. Il se met en route dès que l'utilisateur accède à un disque puis à chaque fois qu'il démarre Windows. Les dégâts consistent donc en la destruction de tous les fichiers MP3, mais McAfee mentionne aussi des problèmes au lancement du gestionnaire des tâches.

Faible dangerosité

Quoi qu'il en soit, les spécialistes de la sécurité notent tous la faible dangerosité de ce virus et son expansion réduite. Il est également assez facile de s'en débarrasser et de s'en protéger.
Chaque société d'antivirus recommande d'utiliser son outil de suppression de ver en cas d'infection, de se protéger en mettant à jour son antivirus et en téléchargeant les derniers patchs corrigeant le système d'exploitation. Un petit tour dans sa boîte aux lettres électronique ne sera pas un mal non plus, histoire de supprimer tous les messages douteux accompagnés d'un fichier attaché avec une extension comme .vbs, .bat, .exe, .pif, .scr, etc.
envoyer
par mail
imprimer
l'article
@01net sur
à lire aussi
SUR LES MÊMES THÈMES
Apple sur le point d’installer Beats Music par défaut sur tous les iPhone
L'enquête du FBI sur les fuites autour de Stuxnet menace libertés et transparence
Plaidoyer pour un renouveau du numérique en France
Audi MMI GPS Advanced : le top des systèmes de navigation embarqués
Clarion NX302E : un pack multimédia complet et abordable
Mercedes Comand Online : l’étoile revient dans la course
Volkswagen maps+more : GPS amovible et coach d’écoconduite
Citroën eMyWay / Peugeot WipNav
Renault Carminat TomTom Live : Renault Carminat TomTom Live le meilleur système d’informations trafic
Ford GPS Le multimédia pour tous
Le salon de tous les paradoxes
Dacia, la star du Mondial ?
Les caméras GoPro se mettent à la 3D
L’application d'alerte aux flashs d'Inforad débarque sur iPhone
Les utilisateurs d’avertisseurs de radars n’ont pas grand-chose à craindre
La technologie se démocratise
Au Mondial, le luxe fait toujours recette
Les électriques et les hybrides font enfin rêver
L’interface multimédia d’Audi accède désormais à Facebook
Nvidia présente les tableaux de bords du futur