La consultation ' habituelle ' d'images pédo-pornographiques pénalement sanctionnée