Le banques, les e-commerçants et les prestataires de services financiers ont jusqu'en 2022 pour se soustraire à la règle européenne.
 
Le banques, les e-commerçants et les prestataires de services financiers ont jusqu'en 2022 pour se soustraire à la règle européenne. -

Avec le Royaume-Uni et l’Allemagne, la France a obtenu un délai supplémentaire pour appliquer la directive DSP2 sur « l’authentification forte » des paiements en ligne. Selon Les Echos, trois ans pour les Français.