En décembre dernier, à Shenzhen, Microsoft réunissait les principaux fabricants et marques de PC. Durant la présentation, le message fut clair : le géant compte sur eux pour accélérer le déploiement de Windows 10, mais pas de n'importe quelle façon.