Une faille Bluetooth permet de pirater des appareils Linux à distance
 

Baptisée « Bleeding Tooth », cette faille permet d’exécuter du code arbitraire à distance et ne nécessite aucune action de la part de la victime.

Votre opinion

Postez un commentaire