Passer au contenu

Démantèlement d’un vaste réseau de blanchiment pour cybercriminels

Baptisé « QQAAZZ », ce groupe de blanchisseurs rendait service à des pirates de premier plan comme ceux de Dridex ou Trickbot.

Les forces de l’ordre de 15 pays européens et des États-Unis ont réussi à mettre à terre un vaste réseau de blanchiment dédié aux cybercriminels et qui se faisait appeler « QQAAZZ ». Selon Europol, une vingtaine de personnes ont été arrêtées et une quarantaine de logements perquisitionnés.

Europol

Le réseau QQAAZZ disposait de centaines de comptes bancaires personnels et professionnels par lesquels circulait l’argent sale des cybercriminels. Celui-ci était parfois converti en cryptomonnaie pour brouiller encore plus les pistes. En échange, les blanchisseurs prenaient une juteuse commission de 50 %.

Sur les forums de hackers russes, QQAAZZ se présentait comme un « service de dépôt bancaire international et complice ». Parmi les clients figuraient les pirates de Dridex, Trickbot ou GozNym. Que du beau monde.

Source : Europol


Gilbert KALLENBORN
Journaliste