Trois failles dans des logiciels de Microsoft