TF1 vs Canal Plus : « C’est la fin d’un monde » pour le gendarme des télécoms

Sébastien Soriano, le président de l'Arcep.
 
Sébastien Soriano, le président de l'Arcep. - ERIC PIERMONT / AFP

Le président de l’Arcep estime que la première chaîne doit rester gratuite pour tous les Français. Ce qui n’exclut pas de revoir le cadre légal de l’audiovisuel pour l’adapter à la transformation des réseaux.

Inscrivez-vous à la Newsletter Actualités

Newsletter Actualités

Votre opinion

Postez un commentaire