Surveillance des réseaux : un projet "PRISM" à la française existe déjà

Mis à jour le
Surveillance des réseaux : un projet
 

La plate-forme nationale des interceptions judiciaires "écoutera" les trafics voix, SMS et Internet. Un projet à la gestation tortueuse, a révélé l'Express.

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • yt75
    yt75     

    Sans doute urgent de comprendre que dans le contexte numérique/internet, et pour les données clés en particulier, une notion de "sphère privée" est nécessaire, qu'il n'y a aucune fatalité technique dans la goinfrerie actuelle d'information personnelles, ni aucun besoin d'identifiant unique par utilisateur partagé entre les services. Par contre nécessité d'un nouveau rôle, et séparation très claire des rôles.

    Voir à ce sujet à propos de IDéNum (dossier repris actuellement par Fleur Pellerin) :

    http://iiscn.wordpress.com/2011/06/29/idenum-une-mauvaise-idee/

Votre réponse
Postez un commentaire