Surveillance des réseaux : un projet "PRISM" à la française existe déjà

Mis à jour le
Surveillance des réseaux : un projet
 

La plate-forme nationale des interceptions judiciaires "écoutera" les trafics voix, SMS et Internet. Un projet à la gestation tortueuse, a révélé l'Express.