Spam et cookies : les ministres européens veulent donner le choix aux internautes

Les ministres optent pour le libre choix des internautes face au spam et aux cookies. Ils s'opposent au Parlement européen, qui doit encore intervenir sur le projet de directive.

Votre opinion

Postez un commentaire