Slack
 

La messagerie interne attaque le géant américain de la tech pour ses pratiques anticoncurrentielles. La Commission européenne doit déterminer maintenant si elle ouvre ou non une enquête.  

Votre opinion

Postez un commentaire