Quoi de neuf ? III - Le client est cerné